Forum pouvant contenir des propos violents et évoquer la sexualité.


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [2] Elur Eowadriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souffle de Feu

avatar

Age : Jamais né

Vêtements : Des écailles

Classe d'arme : Souffleur de feu
Classe pro : Destructeur


MessageSujet: [2] Elur Eowadriel   Sam 22 Déc - 23:08

MdJ: Souffle de feu

Nom: Eowadriel
Prénom Elur
Avatar:

Voir le profil

  • Classe sociale: Magicien
  • Poste: Précepteur
  • Situation politique: Membre de la Résistance

  • Description physique et mentale: Je me vois dans le miroir. J’ai du mal à me définir, mais je peux essayer si vous insistez. Mon corps exposé à la douce chaleur de la lumière montre une peau relativement claire sans pour autant être blanchâtre. Ma tête arrive à quelques centimètres du haut du miroir, cela doit faire quelque chose comme un mètre et huitante-deux centimètres quant à ma corpulence, elle est plutôt fine. En fait je ne suis pas très musclé, mais pourtant je suis assez beau, à ma manière. Je ne suis pas un canon de beauté loin de la, mais quelques courbes se dessinent pour montrer mes muscles sans pour autant être sur-entraîné. Ainsi j’ai bien fait de m’orienter dans la magie, mon corps ne m’aurait pas permis d’être garde en vérité. Mes cheveux, souvent laissés libre pour sentir la caresse du vent, sont entre le blanc et l’argenté. Ils me tombent un peu en dessous des omoplates et sont parfaitement lisses. Je me plais parfois à y faire une sorte de semi-chignon avec une broche d’émeraude, mais cela ne m’arrive pas tout le temps.. Mon visage est composé de traits fins. Ma bouche est elle aussi pâle, comme si elle ne voulait pas brouiller l’harmonie de mon corps. Mes épaules ne sont pas larges ni maigrelettes, mais correctes en fait. Lorsque je marche face à mon miroir dans cette pièce, je me déplace comme une caresse, comme un souffle, rapidement, discrètement et élégamment. Je me saisis de mes vêtements et les enfilent. En principe de la soie ou autre tissu satiné. J’aime la caresse du tissu sur mon corps. Je mets peu d’habits de guerriers ou de civils, des robes, des kimonos ou autre vêtements de ce genre, souvent assez amples pour ne pas me gêner et pour me donner de la prestance ce qui peut s’avérer nécessaire vu ma place et mon corps.

    Puis je me vois dans une autre sorte de miroir. Un miroir de l’esprit, celui qui reflète ce que nous sommes vraiment. Se définir soi-même n’est facile qu’en un sens, celui de se donner des qualités, mais il va falloir que je me donne des défauts. Alors je cherche. En fait, je suis comme mon élément et c’est normal. L’air, volage, rêveur, rapide, précis et diffus à la fois. Cela me résume assez bien. En tant que leader, je me dois d’être stratégique et je le suis en général. Mes actions ne sont pas irréfléchies et je sais me tenir en société. Je suis poli et direct quand cela se doit, mais en vrai je préfère donner des réponses mystérieuses, énigmatiques et ce qui s’en suit. Mon petit problème réside dans le fait que mes stratégies sont sûrement trop peu dirigistes. J’aime laisser de la liberté aux gens, mais parfois je ne peux pas, par manque de confiance ou autre, je ne sais pas. Décidément, de miroir est intéressant.


Votre histoire avant la guerre...

Tout se passait bien. Je menais une vie classique entre rendez-vous divers, apprentissage personnel, recherche et cours à donner. En fait ma vie était presque placide et sans intérêt, sauf pour moi évidemment. Ma journée classique se composait comme tel. Je me réveillais le matin assez tôt pour prendre le temps d’aller me promener et simplement respirer. J’avais besoin de ce bol d’air quotidien pour mon intégrité. Depuis que mes parents m’avaient mis dans cette académie au vu de mon grand potentiel magique je faisais cela tous les matins. Puis je prenais mon déjeuner simplement, tout seul accompagné d’un livre et parfois de quelques précepteurs avec qui je m’entendais bien. Le gros de ma journée se composait de cours, mais parfois j’aimais les jours où j’avais des congés pour apprendre moi-même ma magie. Je pouvais enseigner la théorie, mais ne devais pas délaisser la pratique. Combien de vieux professeurs croulants ne savaient même pas faire le dixième de ce qu’ils enseignaient ?! Enormément ! Alors je me faisais un point d’honneur à toujours démontrer ce que j’enseignais, dans la limite du possible bien sûr.
Mon dîner était plus vivant que le repas du matin. En effet, durant ma pause de midi, je me plaisais à manger dehors avec des amis puis à rigoler en oubliant les soucis quotidiens.
Quand ma journée finissait c’était le moment pour moi de me ressourcer. J’ouvrais mes fenêtres et sentait la brise du soir avec un souper simple, faible, mais requinquant tout de même.
Mes journées étaient parfois parsemées de rendez-vous avec le directeur ou de cours particuliers que je proposais souvent pour les élèves en difficultés. J’aimais bien ma vie en fait, jusqu’à ce jour...


... et aux débuts de la guerre

...jusqu’à ce jour. Je ne l’avais pas compris, mais j’aurai dû, j’aurai dû écouter, le gouvernement se fit renverser, tout chuta et nous fûmes pourchassés. Notre académie fut considérée comme un repaire d’étrangers indignes de vivres et nous fûmes exclus, alors que nous avions des dons supérieurs et magnifiques en tout. Puis les événements se succédèrent. Attaques, défenses, attaques, défenses dans un balais infernal, dans un concerto de violons désaccordés. Puis, nous décidâmes de contre-attaquer, notre offensive fut claire, nette, tranchante et simple. Nous voulions des droits. Ainsi la guerre fait rage et je combats en réfléchissant et en dirigeant des offensives. Dans quelques jours, il va falloir que le gouvernement soit composé de magiciens, oui c’est cela que je veux plus que tout !

  • Profession: Alchimiste
  • Lieu de vie: La Rue des Djinns


Points d'expérience: 65 XP
Spoiler:
 


Arts: /
Techniques: /

Magies: Aéro
Pouvoirs:
  • 0. Matérialisation d'air
    Spoiler:
     


Points d'évolution: 0 PE

Capacités professionnelles:
  • 0. Potion de restauration [Niv 1/9]
    Spoiler:
     


Compétences:
- Connaisseur des potions: votre personnage connait bien sa profession: il sait au mieux utiliser chaque herbe et préparer chaque liquide. Vous pouvez consulter les différents livres d'alchimie des bibliothèques sans vous y trouver et faire comme si votre personnage en connaissait le contenu sans qu'il les ait lu. Uniquement pour alchimistes.

- Roi du dosage: votre personnage a l'art de doser ses préparations. Chaque type d'herbe nécessaire pour chaque potion diminue de 1 pour un minimum de 1. Uniquement pour alchimistes.

Caractéristiques:
End : 4 (Réussite: 11 | 20 PV)
Cha : 2 (Réussite: 10 | 10 PA)
Int : 23 (Réussite: 17 | 115 AM)
Agi : 6 (Réussite: 13 | 1 action(s) simple(s))
Dex : 2 (Réussite: 11 | 1 action(s) à distance)
Sag : 23 (Réussite: 22 | 1 action(s) magique(s))
For: 5 (Réussite: 12 | +5 Puissance aux techniques de corps à corps)
Pré: 5 (Réussite: 12 [ +5 Puissance aux techniques à distance)
Con: 5 (Réussite: 12 | +5 Puissance aux pouvoirs)

Points de Vie:
[470/470] soit [ 450+20 ]

Points d’Action :
[210/210] soit [ 200+10 ]

Aura Magique :
[215/715] soit [ 600+115 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[2] Elur Eowadriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Brûleciel :: Les premiers pas :: Ecrits des joueurs-
Sauter vers: