Forum pouvant contenir des propos violents et évoquer la sexualité.


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred Dufinfilet



Vêtements : Comment ça, nu?

Réputation : 0


MessageSujet: Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]   Mar 11 Déc - 7:54

Thème:diabolic theater



Dufinfilet
Alfred
Avatar 150*200 max

  • Classe sociale: Populace
  • Poste: | Aucun
  • Situation politique: Neutre

  • Description physique et mentale: Courez lui derrière, au moins vous aurez une fugace image de son dos. Alors qu'avez vous retenu? Avez vous vu ses boucles brune qui dansaient au vent durant sa course, avez vous remarqué cette démarche sautillante . C'est un peu comme s'il vous ignorait, pire comme si vous n'aviez aucune importance à ses yeux, que tout ceci n'était qu'un jeu. Peut-être que si vous pouviez voir son visage vous apercevriez un sourire encore gamin. D'ailleurs si vous lui courriez derrière, il devait porter cette tenue qui le caractérisait. Ce haut de forme qui cache ses yeux, ses gants blancs, sa canne en bois, sa longue cape et ce sourire constamment amusé. Oui, c'est a ce moment que vous le verrez le plus énergique. Pour le reste il vous sera impossible de le reconnaitre dans la rue s'il ne porte pas cette tenue. Habitué à se dissimuler, il peut prendre les traits de n'importe quelle personne avec n peu de preparation (il y a neanmoins certaines limites, il ne peut par exemple pas devenir un enfant en bas âge, sa physionomie lui interdit) pour le reste avec un physique passe partout et les bons accessoires, il devient facilement qu'il veut.

    Au niveau du mentale, chercher sur son visage des signes de sa personnalité est un acte inutile. Il s'adapte à l'apparence qu'il prend. Il faut d'abord comprendre que s'il vient en aide à la veuve et l'orphelin, c'est parce qu'il est assuré de réussir. Comme tout comédien, danseur ou illusioniste vous l'apprendra, sur scène et dans les coulisses, ce n'est pas la même chose. Comme un spectacle, chaque déplacement est orchestré, chaque évènement préparé tout pour permettre le dénouement qu'il attend. Il travaille rarement dans l'urgence, mais si cela arrivait, son passé d'orphelin l'aiderait fortement. Plus qu'un camp ou l'autre, il a une haine viscerale pour l'injustice et se met bien souvent hors la loi pour rendre les provisions réquisitionnées parfois par la force par la guilde noire ou les rebelles. Il souhaite avant tout que cette stupide guéguerre cesse pour permettre le retour d'un équilibre.


Votre histoire avant la guerre...

L'orphelinat
Différence

C'est peut-être le moment le plus commun à tous la nassance... Après tout, tout le monde naît de la même manière qu'il soit riche ou pauvre, puissant ou esclave. Oui, ce moment doit être le seul où mort ou vif chacun apparaît égal en ce monde. Ensuite, tout change toujours trop vite. Certains vivront une vie d'abondance d'autres devront combattre pou trouver de quoi subsister. Tous aspireront au bonheur, aucun ne l'obtiendra. Naissance, bonheur et mort. Trois mots qui également traitent les hommes.

C'est devant une église, endroit qui traite de ces trois mots qu,un poupon fût retrouvé, dans un panier, abandonné. Comme de nombreux autres nouveaux nés. L'Eglise fit ce qu'elle avait à faire: donner le bébé à des mains plus expertes. Un établissement crasseux, au coin d'une rue, sentant le lait caillé, les déjections et le rance. En deux mots, un orphelinat. Ce qu'il y a à retenir c,est que le bébé fût nommé Alfred en raison de sa découverte le jour de la saint Alfred de Montange patron des maraîcher.

Le bébé ne fût pas nourri adéquatement et après le severage ce fût pire. Il n'était pas facile de trouver des nourrices pour toutes ces bouches à nourrir, mais le souci des denrées solides était beaucoup plus important. Et si poser une question était donner une réponse, exposer un problème n,apportait pas sa solution.

Oui, le manque était là et a faim tirallait. Tous les éléments pour assurer la cohésion d,une très grande famille... Ou c'est du moins ce que devait penser le pouvoir en place. La réalité était plus sombre. Les plus forts subsistaient, les plus faibles s'affaiblissaient et mourraient. Un corps de plus dans une fosse commune, qu'est ce que ça représentait? De plus les gamins étaient laissés très jeunes aux vices de la rue. Si quelques passants apitoyés laissaient quelques piécettes ce serait toujours ça de gagner. Et puis, c,était l'occasion rêvée pour les enfant de combler leurs régimes alimentaires aux moyens de chapardage. Pris ou pas pris, ça ferait toujours une bouche de moins à nourir.

C'est dans cette réalité que le jeune alfred fût introduit. La nature n,avait pas été clémente avec lui. uisqu'il n,était pas costaud, il devait se soumettre aux plus forts. Ce qui ne signifiait pas toujours qu'il s,en sortait sans bleus. Heureusement il avait aussi appris à ne pas parler, presqu'aussi vite qu,il avait appris à parler. Et puis comble de malchance. il avait quelque chose en lui, un truc non définissable, une impression, un truc qui criait différent. Et ce truc aura été jusqu'à ce qu'il sache effacer son existence, une véritable source de problèmes.

Il existe un proverbe... Quand on veut, on peut. Hé bien à force de vouloir passer inaperçu pour éviter de se faire tabasser, le gamin apprît à longer les murs, à taire son pas, à être ininteressant à regarder. Et à force d,être invisible, il finit par se faire remarquer.

Le règne de Margot et sa mort

Les gens peuvent-être considérés en deux groupes: les leaders, et les suiveurs. Les grands et les simples mortels. C,est une chose innée de diriger ou de suivre. Chacun suit ensuite ses inclinations. Et parfois il existe des gens qui sont naturellement amenés à régner sur les autres.. Ce fût le cas de Margot, gamine âgée de 7 à 8 ans qui sût féderer les différentes bandes de gros bras sous son égide. Avec une poigne de fer, elle avait utilisé le système pour permettre un embryon de société. Et elle savait défendre ses convictions. Ce n'était pas tellement qu'elle était forte, car tout se déterminait à la violence, mais plutôt qu,elle n,avait rien à perdre, ce qui promettait des blessures sérieuses à n'importe quel adversaire. C'était Margot le démon.

Curieusement, les adultes ne la corrigeaint pas. Pire, elle permettait par son apparence pure et innocente d'éviter les raclées collectives que les responsables appelaient les pénitences communes, cela lui donnait une aura sacro-sainte au sein des enfants. Pauvre chérubin qui ne voyait pas le lucre derrière la protection de Margot. La gamine était mignonne voire jolie... D'ici trois années la demoiselle vaudrait son pesant d'or.

Un jour où le petit Alfred tentait de se cacher en suivant le groupe, Margot le détecta, puis le perdit de vue, puis le retrouva et le perdit à nouveau... Le jeu dura plusieurs heures avant qu'elle ne décide de le faire comparaître. L'invisible fût écrasé par la présence de sa reine. Mais il distingua autre chose en elle, cette chose qui le rendait si différent, cette sensation indescriptible. Cette chose qui l,excluait du groupe avait fait de Margot la reine.

Aussi près de lui, Margot ne pouvait que ressentir sa différence et décida de le garder près d'elle. L'animal sauvage venait de devenir un animal de compagnie. Elle le faisait aller partout où elle allait, l'encourageait à réveler ce qu'il était, allait jusqu'à l'appeler petit frère. elle comptait même lui donner les rênes, une fois partie tant elle était attirée par le lien mystérieux qui les unissait. Elle en fit son adorateur.

Il la vénerait, l'idolâtrait, ne jurait que par elle. Chacun de ses gestes, chacune de ses expressions, les intonalités de sa voix. Certains se contentaient d'adorer bêtement. Lui adorait avec ferveur, cherchant la perfectio dans tout ce que faisait cette gamine. Leur lien dura deux ans.

Un jour, une famille en mal d'enfant, riche et noble, adopta la perle de cet orphelinat.

Le second règne de Margot

Les ténèbres envahirent le peu de lumière qu,elles avaient laissées. Le premier signe fût la disparition de l'astre de l'orphelinat. Le deuxième fût le passage à tabac du favori de la reine. Le troisième, la lutte intestine qui reprit. La mini société s'effondra et le petit Alfred redevint un fantôme.

Chacun avait été carressé par la lumière, les chefs souhaitaient autant de pouvoir que leur reine et les faibles de manger plus. Le plus démoli fût celui que tout le monde oublia. De cette absence naquit la solitude, de cette solittude, l'insécurité. Puis vint la paranoia et enfin la folie. Le spectre de sa grande soeur lui apparut un jour et ne le quitta plus. Il lui disait quoi faire, quoi voler. Il le maintint en vie.

Il se retrouva un jour dans le coin où Margot avait caché ses trésors. Il y avait de tout, des perles en breloques, des fleurs, des lanières colorées, un bracelet fait de simple corde et une robe déchirée qu'un passant lui avait offerte. Il y avait même un bout de métal qui lui servait de miroir.

Elle avait coutume de dire:


Tu devrais pas te cacher. Toi et moi on est des anges, si tu caches tes ailes tu pourras pas voler.

Il avait versé son lot de larmes près de ces reliques. Mais maintenant Margot était là. Transparente, intangible mais là. Personne d'autre ne la voyait.

-Tu sais, ce qui se passe, c'est pas juste! Y en a y mangent tellement qu'y jettent plein de trucs.

-C'est v'ai Ma'got?
... et aux débuts de la guerre

  • Où viv(i)ez-vous? Place de la cité & rues alentours | Rue Cyprès & rues et ruelles
  • Quelles armes maîtrisez-vous? Arcs, Pièges & Dagues | Dagues | Epées | Haches | Aucune pour le moment
  • Possédez-vous des armes? Lesquelles? oui, des aiguilles, des couteaux et une dague pour le corps a corps, ainsi qu'une canne renforcée en metal.
  • Quelle profession exerc(i)ez-vous?Transformiste


Compétences: Voir règles.
Caractéristiques: 20 points à répartir au choix.
End:4
Cha:4
Int:4
Agi:3
Dex:4
Sag:1


Dernière édition par Alfred Dufinfilet le Dim 13 Jan - 21:17, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle de Feu



Age : Jamais né

Vêtements : Des écailles

Classe d'arme : Souffleur de feu
Classe pro : Destructeur


MessageSujet: Re: Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]   Jeu 10 Jan - 16:23

Bonjour Alfred,

Cela fait un mois que cette fiche est en attente, où-en es tu?

Merci de rapidement donner des nouvelles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Dufinfilet



Vêtements : Comment ça, nu?

Réputation : 0


MessageSujet: Re: Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]   Jeu 10 Jan - 18:37

ben la je la remplis petit a petit en l,editant, je lutte un peu faut dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune Glaciale



Sexe : Masculin
Age : Plus âgée que quiconque ne pourrait compter.

Vêtements : Voilée de nuages et parée d'argent.

Classe d'arme : Astre céleste.
Classe pro : Dispensatrice de lumière.


MessageSujet: Re: Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]   Mer 20 Fév - 21:12

Bon Alfred, je t'ai envoyé plusieurs mp et ça fait longtemps que tu n'est pas venu, je te laisse 1 semaine pour finir ta fiche de présentation ensuite je la supprimerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grippe minaud déluré facétieux fabuleux [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grippe aviaire touche Haiti
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» Grippe porcine : mensonge politique et désinformation médiatique 04 mai 2009 Mic
» Présentation d'Ashley Potter, délurée :D [Validée]
» FABULEUX !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Brûleciel :: Les premiers pas :: Ecrits des joueurs-
Sauter vers: