Forum pouvant contenir des propos violents et évoquer la sexualité.


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Salle [C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souffle de Feu

avatar

Age : Jamais né

Vêtements : Des écailles

Classe d'arme : Souffleur de feu
Classe pro : Destructeur


MessageSujet: La Salle [C]   Sam 29 Aoû - 15:16

LA SALLE [C]

Description: Une salle entièrement en bois, où l'on trouve des tables et des chaises dans tous les coins. Parfois, quelques bancs sont également installés, et en guise de lumière des bougies illuminent la salle depuis leurs chandeliers lorsque le jour tombe. Un grand bar est disposé le long de la façade en bois en face de l'entrée et à la droite de ce bar, un escalier mène aux étages supérieurs où l'on trouve les sobres chambres. Au bar, une pancarte est affichée, indiquant tous les produits proposés qu'une jolie serveuse blonde aux yeux bleus apporte volontier jusqu'aux tables. Cette serveuse aux formes généreuses s'en tient à son travail, elle n'en dis jamais plus que ce que demande son boulot, de peur d'être renvoyée par le tavernier Rogre Dénur. Un homme dans la trentaine, au courrant de toutes les rumeurs qui peuvent courir la ville. C'est une source sûre de renseignements. Il est même capable de vous dire si ce qu'on dit n'est que pur mensonge.


Les produits:

- Jambon fumé: 8 pièces
Spoiler:
 

- Salade verte: 4 pièces
Spoiler:
 

- Tarte aux pommes: 10 pièces
Spoiler:
 

Des alcools sont également vendus mais n'ont aucun réel effet, vous pouvez donc les mentionner sans que vous déboursiez réellement le moindre sou. Les différents alcools disponibles: bière, whisky.

Ce lieu ne peut pas être contrôlé.

Déplacements possibles:
- La rue Cyprès
- Un autre lieu de l'auberge du Dragon Noir


Dernière édition par Souffle de Feu le Ven 22 Mar - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céryste Crisin

avatar

Sexe : Masculin
Age : 33 ans

Vêtements : Un large pantalon de lin brun, et un haut un peu plus foncé, à boutons pour le haut de l'habit, presque doré et disposant d'un capuchon.

Classe d'arme : Magicien
Classe pro : Alchimiste

Réputation : 1


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Dim 27 Jan - 3:32

[Déplacement depuis la rue Cyprès]
31

Céryste passa le seuil de la porte. La température y était plus abordable. Mais l'expression attéré ne quitta pas son visage pour autant. Il fit quelques pas sur le plancher craquant sous son poids, au milieu des quelques regards du peu de client qu'il y avait. Ils n'avaient pas l'air très menaçant, bien que tout de même assez féroces pour terrasser quelques membres de la Guilde. Et puis il y avait Rogre Dénur, un géant aussi barraqué qu'un colosse. Avec son air menaçant et, disait-on, son coeur assez tendre pour se faire dévorer par une femme. Dans le jargon d'ici, c'était moins poétique.

Le magicien s'approcha du bar, sa tenue assez sobre pour passer inaperçu. Lorsqu'il fut à proximité, il matta le menu et salua le patron.

"Bonjour! Je voudrais une part de tarte aux pommes s'il vous plait... Bien garnie.
- Ca marche, jvous apporte ça! UNE TARTE AUX POMMES ET VITE! cria-t-il en se retournant vers les cuisine. Ca t'fra 10 pièces mon gars!
- Voici."

Et Céryste sortit de sa poche dix pièces qu'il déposa sous le nez de Rogre qui les prit. Il matta également Céryste d'un oeil indiscret.

"Hé ben, ça a pas l'air d'être la grande forme! C'est dvoir les cadavres qui vous a mis dans c't'état? Hé ben mon gars, un peu d'couilles! T'en as entre les jambes?"

Le magicien tourna légèrement la tête vers le patron d'un oeil noir, puis se retourna en direction de la porte, histoire de veiller à l'éventuelle entrée en scène des membres de la Guilde.

"Vous avez vu ce qu'il s'est passé?
- Ouai, 'fin, j'ai entendu! On dit qu'c'est une jolie dame qui a m'né l'armée! Et elle en a bien étripé quel'qu'suns la gonzelle! Une sacrée couillone comme on en voit plus!
- Hé, fit la blonde qui servait encore des bierres à cette heure-ci. Tu parles bien des dames toi, pigé?"

Rogre se retourna vers elle, et rit d'un bon entrain.

"T'sais bien j'les respecte les dames! Mais quand on coupe des couilles, on couillone hein!"

La discussion lassait quelque peu Céryste. Il ne prit pas en considération la suite. Une femme qui avait mené les troupes... Céryste n'en avait jamais entendu parler. Peut-être était-ce ça la solution après tout, faire tomber les têtes les unes après les autres. Ils devaient viser juste au moment des combats...

"Vla vote tarte le gars! Goinf'toi!"

Le magicien se retourna, s'asseya sur un tabouret haut, et de sa cuillère de bois engouffra quelques morceaux de tarte qui lui faisaient un vrai bien. Qu'il avait faim. Et cette grosse part ne suffirait surement pas à le caler.

[Perte de 10 pièces, récupération de 180 AM.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t725-ceryste-crisin-journal#3
Malia Dias

avatar

Sexe : Féminin
Age : 20 ans

Vêtements : Robe aux tissus de couleur rouge, ocre, orange et jaune.

Classe d'arme : Dacensomante
Classe pro : Danseuse

Réputation : 0.5


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Mer 6 Fév - 21:59

Arrivée par la Rue Cyprès
N° 12

Malia poussa les portes de l’auberge. Celle-ci sans être bondée n’était pas non plus vide, des gens encore ivre de la veille devaient encore être assis à leur table à regarder leur pinte de bière à demi vide et d’autres venaient d’arriver pour manger quelque chose avant d’entamer leur journée de travail. Malia regarda autour d’elle et vit Rogre debout derrière le bar. Elle s’avança pour aller s’asseoir sur un des tabourets hauts qui étaient disposés devant.

Sans pour autant être une habituée, Malia aimait passer un moment de temps en temps et lorsqu’elle le pouvait à l’auberge du Dragon Noir. Et bien qu’un peu rustre et grossier, elle appréciait Rogre et trouvait qu’il avait un certain sens de la conversation. De toute manière il était toujours au courant des derniers ragots et rumeurs qui couraient en ville et c’était donc toujours intéressant de parler avec lui. Quand celui-ci vit qu’elle s’asseyait il lui lança :

« Malia ! Ca f’sait un bail ! Qu’est-ce qui t’amènes aussi tôt ? T’veux quelqu’chose à manger ? »

« Salut Rogre ! Et ouais s’il te plait, sers moi une salade, ça me fera du bien. »

« Hé ! C’est la journée des gens KO ? D’abord l’gars à coté puis toi… Qu’est-ce t’as fait pour être crevée comme ça ? En tout cas t’veux une salade ? Ok, j’te prépare ça d’suite ! »

« Ouais, merci Rogre. »

Dit-elle en se détournant et en éludant volontairement la question posée par l’aubergiste, ça ne lui apporterait rien de faire étalage de ses actions de cette nuit. Puis enfin elle se tourna vers son voisin. Elle n’avait pas vraiment fait attention à qui était présent dans l’auberge avant maintenant et elle trouvait que son voisin dénotai légèrement dans l’ambiance, mais qu’est-ce qu’elle en avait à faire ? Elle le détailla quand même un peu rapidement mais sans gêne et vit qu’il avait des poches sous les yeux, probablement comme elle actuellement.

Elle se détourna quand Rogre lui apporta sa salade et lui souhaita un bon appétit. Elle saisit la fourchette et entama son repas. Elle se rendit néanmoins compte qu’elle avait attiré l’œil de son voisin à l’avoir dévisager pendant un moment, mais elle ne s’en occupa pas et continua de manger sa salade. Maintenant qu’elle était assise et qu’elle avait quelque chose à se mettre sous la dent, Malia se sentait déjà beaucoup mieux, elle prenait malgré tout son temps car elle savait que rien ne l’attendait aujourd’hui et que de toute façon elle n’avait plus envie de bouger avant un moment. Entre la danse et la blessure à sa jambe, elle ne pouvait plus aller bien loin de toute façon alors autant rester tranquille dans un endroit agréable tel que l’auberge et attendre de regagner un peu de forces.

Elle posa sa fourchette, elle n’avait pas fini de manger sa salade, mais elle se laissait le temps de la manger. Elle se retourna sur son tabouret et regarda la salle. Personne n’était parti ni entré depuis elle et la salle avait toujours le même aspect. Seulement elle remarqua un ivrogne la regarder d’un œil lubrique. L’ignorant à moitié, elle croisa les jambes pour que les pans se soulevant révèlent furtivement la dague qu’elle gardait accrochée à sa cuisse. Elle savait que Rogre ne voulait pas de combat dans l’auberge, mais si elle ne faisait rien, l’ivrogne l’attendrait au dehors plus tard. Finalement elle se retourna de nouveau pour finir sa salade.

[Dépense de 4 pièces, regain de 136 PV, 78 PA et 143 AM]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céryste Crisin

avatar

Sexe : Masculin
Age : 33 ans

Vêtements : Un large pantalon de lin brun, et un haut un peu plus foncé, à boutons pour le haut de l'habit, presque doré et disposant d'un capuchon.

Classe d'arme : Magicien
Classe pro : Alchimiste

Réputation : 1


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Sam 9 Fév - 0:30

32

Lorsque Céryste termina sa part de tarte, une jeune femme vint se poser à ses côtés. Apparemment habituée du lieu, le trop bavard commerçant l'assimila indirectement en magicien. Il ne put s'empêcher de la regarder de côté, ne distingua que légèrement son profil: un petit nez rond, de fines lèvres et des sourcils arcqués. Quant à sa tenue, une belle robe aux couleurs chaudes de rouge, d'organe et de jaune. Céryste se trouvait sensible à la couleur. Par ailleurs, il crut se rappeller l'avoir aperçut dans la rue. Oui, c'était une danseuse!

Le ventre du magicien gargouilla. Son repas ne semblait pas l'avoir repus. Aussi demanda-t-il une autre part de tarte à l'homme. Le prix en était certes quelques peu élevé, mais c'était si bon! Et Céryste n'avait pas de quoi se priver. Il ne savait même pas comment utiliser son argent. Peut-être son séjour à Brûleciel lui permettrait de meubler un peu son intérieur? Après tout, il devrait surement encore passer de longues journées à l'habiter. Et ça ne lui ferait pas de mal de redécorer un peu son intérieur.


Ses yeux se fermèrent, il failli piquer du nez, mais se reprit. Et pour ne pas sombrer, il lança à la femme à ses côtés, qui avait commandé une belle salade bien garnie:

"Jolie robe. Il me faudrait bien aussi quelques vêtements colorés. Je me lasse de ce qui est terne, la ville l'est bien assez. Vous êtes danseuse?"

Rogre apporta le repas à Céryste qui le remercia. Il ramassa sa cuillère, jetta un coup d'oeil à la porte pour vérifier qu'il était bien en sécurité, puis retourna à la soigneuse découpe de sa tarte, pour lentement ingurgiter les petits morceaux de nourriture.

[Perte de 10 pièces, récupération de 180 AM.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t725-ceryste-crisin-journal#3
Malia Dias

avatar

Sexe : Féminin
Age : 20 ans

Vêtements : Robe aux tissus de couleur rouge, ocre, orange et jaune.

Classe d'arme : Dacensomante
Classe pro : Danseuse

Réputation : 0.5


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Mer 20 Fév - 21:42

N° 13

Malia n’avait toujours pas fini sa salade que l’homme à coté d’elle reprit une deuxième part de tarte. Elle vit celui-ci commencer à la manger et soudain piquer du nez au-dessus de son assiette. Il se releva vivement et se tourna vers Malia et commença à lui parler, sûrement dans le but de rester éveillé. Il fit des compliments sur la robe de Malia et dit aussi qu’il aimerait trouver des vêtements colorés car il se lassait de la ville et de son terne. Cette dernière phrase piqua l’intérêt de Malia qui se retourna alors complètement vers l’homme.

« Oui, j’aime beaucoup ce qui est coloré aussi, et j’ai le plus grand mal à trouver des habits à mes gouts par ces temps ! Mais je voulais savoir, vous dites que vous vous lassez de la ville, voulez vous dire que vous venez des champs printaniers ? »

Malia n’était jamais encore sortie des remparts de Brûleciel, mais cela ne l’intéressait pas pour autant, elle savait qu’en tant que danseuse c’était bien à Brûleciel qu’elle gagnerait le mieux sa vie. Et puis de toute manière, elle faisait partie de la Guilde Noire maintenant, elle ne pouvait pas partir comme ça à l’aventure en laissant Eyin derrière. Par contre, ça ne l’empêchait pas d’aimer écouter un ou deux aventuriers raconter leur voyage hors de la cité.

« Quant à moi, vous avez mis dans le juste, je suis effectivement une danseuse. Je n’ai pas un très bon niveau, mais je m’entraine ! Comment l’avez-vous deviné ? »

Malia se doutait bien que l’homme devait l’avoir aperçue dehors en train de danser juste avant qu’elle ne rentre dans l’auberge pour manger, mais tant qu’à faire, l’homme voulait lui parler et elle-même se disait qu’elle avait du temps à passer et parler à quelqu’un était une bonne manière de le faire s’écouler. Elle reprit alors sa fourchette et recommença à piocher dans ses feuilles de salade attendant les réponses de l’homme.
Elle prit alors bien le temps de regarder à quoi ressemblait son voisin. Il était assez grand, mais assez mince aussi. Mais ce qui attirait l’œil était sa peau d’une couleur gris pâle et ses cheveux longs et blancs. Pourtant il n’avait pas l’air si âgé que ça et la façon dont il se tenait et parlait ne faisait pas penser à un vieillard.
Une fois qu’elle eut fini, Malia détourna son regard et repris le train de son action en continuant sa salade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céryste Crisin

avatar

Sexe : Masculin
Age : 33 ans

Vêtements : Un large pantalon de lin brun, et un haut un peu plus foncé, à boutons pour le haut de l'habit, presque doré et disposant d'un capuchon.

Classe d'arme : Magicien
Classe pro : Alchimiste

Réputation : 1


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Dim 24 Fév - 2:36

33

La jeune femme, qui était effectivement danseuse, semblait fort receptive aux tentatives d'approche du magicien. Bien évidemment que non, il ne la draguait pas. Il avait bien d'autres choses à penser, et notamment: ne pas s'endormir. Mais cette conversation semblait assez bien le maintenir hors de sa torpeur.

Céryste vit la femme se retourner face à lui pour répondre à ses questions, tout en continuant à déguster sa salade en le fixant curieusement. Lui-même avait d'ailleurs terminé sa tarte. Se retournant face à la porte d'entrée pour continuer à en surveiller les arrivants, il poursuivit son dialogue.


"En même temps, ce n'est pas vraiment la période la plus adaptée pour la création. Avec cette guerre qui n'en finit pas..."

Le questionnement de son interlocutrice à propos de sa provenance crispa Céryste. Il était vivement déconseillé de décliner son identité en un tel endroit, et il en a toujours été ainsi. Avant la guerre, car les magiciens n'ont jamais été très acceptés, et aujourd'hui, puisqu'il s'agissait tout de même d'un quartier sensible. Aussi tenta-t-il de répondre comme il put par un substitut. Et il tenta par la même occasion de découvrir à qui il avait à faire.

"Hé bien, je viens effectivement d'au delà des murs de la cité. Et qui peut bien se satisfaire de cet endroit en ces temps? Et vous, comment réussissez vous à ne pas sombrer en ces temps?"

Et la discussion se poursuivit...

"Je vous ai rapidement aperçu à l'extérieur. Mais j'ai du passer rapidement. Je connais peu les arts de la scène. Je crois même ne m'être jamais vraiment attardé sur un spectacle. Je crois qu'il aurait été intéressant de vous admirer en pleine représentation."

Et tandis que la conversation battait son cours, Céryste commençait à s'impatienter. La matinée se terminait, et Elur n'était toujours pas arrivé. Il est vrai qu'ils s'étaient perdus de la manière la plus absurde qui soit. Surement le coup de la fatigue. Mais il n'avait pas le choix, il devait l'attendre ici. Et rencontrer quelqu'un d'extèrieur à la Résistance ne lui déplaisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t725-ceryste-crisin-journal#3
Roderic Erédicte II

avatar

Sexe : Masculin
Age : 38

Vêtements : A l'accoutumée: Armure de plaques d'acier, ciselée et ornée de feuilles d'or. Le heaume, d'un style particulier est reconnaissable de très loin. Une cape de camocas vert couvre ses épaules.

En ce moment: Des habits usés et mal odorants. Pantalon, cape et chausses de lin de couleurs écru et brun.

Classe d'arme : Guerrier
Classe pro : Soldat

Réputation : 0


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Mar 21 Mai - 16:48

14

[Arrivée depuis les ruelles de la rue des Cyprès]


La porte s'ouvrit, et on vit l'homme encapuchonné, couvert de guenilles, portant sur son épaule une sorte de rouleau de tissu semblant assez lourd. Alors que le soleil entrait péniblement dans l'endroit, il ouvrit sa cape de lin brun et sale afin que tous puissent voir sa bourse, accrochée à sa ceinture de corde usée qui retenait son pantalon, lui aussi crasseux.
Avant même qu'on ne le prenne pour ce qu'il était, il se redressa, afin qu'on ne souhaite pas le jeter dehors de suite... Du moins, il fallait que celui qui y penserait, y réfléchirait à deux fois avant de poser ses pattes sur lui. Il scruta lentement la pièce toute de bois et mal éclairée. Puis il s'avança, comme si le fardeau sur son épaule était soudainement plus léger. Il leva la main en direction de l'aubergiste, qu'il ne connaissait pas, lâchant d'un ton jovial :


"Salutation aubergiste, une bière s'il te plaît !"

Puis, se dirigeant vers le comptoir pour avoir le temps d’apercevoir l'ensemble des clients du sombre endroit, il enleva sa capuche afin de laisser son sourire apparaître. Il repéra Sir Crisin. Il aimait nommer les mages ainsi car cela les titillait un peu. Il posa le rouleau de tissu sur une pointe, au sol à ses côtés, s’accouda au lourd et grand bar et déposa quelques piécettes avec un hochement de tête sur celui-ci à l'attention du solide gaillard qu'était cet aubergiste, afin de le remercier pour la boisson. Puis, il interpellât suffisamment fort, le mage assis à une table, avant qu'il ne posa sa tête dans son assiette juste devant lui, qui contenait une seule et unique feuille de salade.

"Alors l'ami, on s’endort ? Il y a tellement de choses à faire, voyons!"

Il savait que malgré l’accoutrement qu'il portait, il le reconnaîtrait, même s'il se pouvait qu'il mette un certain temps, vu l'état de fatigue avancée de l'érudit spécialiste en magie. Le sourire du Prince, parvint jusqu'aux oreilles de voir ce personnage dans une telle situation. Que pouvait t'il bien trouver à se lieu, et surtout dans ce quartier de la ville? Même les mages cherchaient un peu d'exotisme? Probablement une façon de voyager, où de se plonger dans un autre univers que les expériences, voir même changer de décor. Il était possible que les bibliothèques lui donnent mal au crâne. Il rit intérieurement à sa bêtise. Il était plus serein et léger qu'on ne pouvait penser de lui. Mais comme à son habitude, monolithique...



Gestion:
 





Dernière édition par Roderic Erédicte II le Ven 24 Mai - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t828-5-roderic-eredicte-ii#40
Céryste Crisin

avatar

Sexe : Masculin
Age : 33 ans

Vêtements : Un large pantalon de lin brun, et un haut un peu plus foncé, à boutons pour le haut de l'habit, presque doré et disposant d'un capuchon.

Classe d'arme : Magicien
Classe pro : Alchimiste

Réputation : 1


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Ven 24 Mai - 17:03

Céryste se perdait dans ses pensées. Il en avait d'ailleurs même oublié la jeune danseuse à ses côtés, qui elle aussi semblait avoir abandonné la discussion. Et lorsqu'un grand homme aux vêtements dépouillés pénétra l'auberge, le mage n'y prit même pas attention. Ce ne fut que lorsque ce corps étrangement familier s'assit aux côtés de lui qu'il prit en considération sa présence. Sa bierre commandé, et son capuchon rabaissé, il s'adressa à Crisin qui, reconnaissant la voix du prince, découvrit bientôt son visage et fit mine étonnée.

"Mais... Qu'est-ce que vous faites là? lui chuchota-t-il à voix basse. Vous ne pouvez pas vous permettre de vous balader en ces lieux par cette époque. Dépêchons-nous de quitter cet endroit."

Et Céryste se leva, faisant signe à l'aubergiste, sans oublier à cette danseuse dont la conversation s'était brutalement interrompu. Et Elur qui n'était toujours pas là, ce n'était pas normal. Où pouvait-donc être bien passé le précepteur? Crisin était toujours en possession de ces pouvoirs, qu'il ne maîtrisait absolument pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t725-ceryste-crisin-journal#3
Roderic Erédicte II

avatar

Sexe : Masculin
Age : 38

Vêtements : A l'accoutumée: Armure de plaques d'acier, ciselée et ornée de feuilles d'or. Le heaume, d'un style particulier est reconnaissable de très loin. Une cape de camocas vert couvre ses épaules.

En ce moment: Des habits usés et mal odorants. Pantalon, cape et chausses de lin de couleurs écru et brun.

Classe d'arme : Guerrier
Classe pro : Soldat

Réputation : 0


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Ven 24 Mai - 19:44

15


Roderic sourit une nouvelle fois, il rabaissa sa capuche. De toute façon personne ne le reconnaîtrait. Le peu qu'il savait du mage, malgré un certain aspect naïf en se qui concernait la stratégie lors de leurs réunion à la bibliothèque, c'est qu'il était malgré les apparences, aussi malin qu'un vieux dragon. Il prit vivement sa choppe de bière laissant tomber un peu de mousse sur le bar de bois, prenant d'une main son épée enroulé dans l'épais tissu. Il se dirigea vers celui qu'il cherchait encore il y a presque une heure, et dont une possible situation inconfortable, qui inquiétait une charmante Dame responsable du lieu le plus mystique de la cité, voir de Brûleciel. Restant sur ses gardes, il s'assît en face de son respectable allier, parlant beaucoup moins fort.

"Bonjour Sir, savez vous qu'une dame s'inquiète pour vous en ce moment même? Pour ma part je n'aime pas allez ennuyer une bonne relation lors de ses escapades, mais elle semblait tellement désarmé au fait que vous soyez absent, que je n'ai pu résister de jouer au sauveur! Dit-il avec un clin d’œil.

"Je vous offre une autre bière?"

Le prince avait autre chose en tête, malgré le fait qu'il était heureux d’avoir retrouvé le mage sans difficulté. Il était au bon endroit pour prendre la température du quartier en rapport aux dernières actions de la guilde... De plus il n'était pas question de mettre du désordre en cet endroit, qui pouvait être prometteur. des alliés, c'est bien ce qu'il lui fallait à la résistance. De plus la logique voulait que même si les gens du coin, n'avait pas non plus un réel avis favorable envers la royauté, celle-ci devait être tout de même moins impopulaire.

Roderic se recula au fond de son siège pour se mettre plus à l'aise. il avait vraiment l'air décontracté, et Céryste... Enfin Sir Crisin, n'avait pas eu l'occasion de voir autre chose que le Prince. Là, en ce moment même il pouvait voir Roderic. Et ce dernier espérait que le mage amoindrirait lui aussi la distance protocolaire grâce à ce lieu... Neutre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t828-5-roderic-eredicte-ii#40
Céryste Crisin

avatar

Sexe : Masculin
Age : 33 ans

Vêtements : Un large pantalon de lin brun, et un haut un peu plus foncé, à boutons pour le haut de l'habit, presque doré et disposant d'un capuchon.

Classe d'arme : Magicien
Classe pro : Alchimiste

Réputation : 1


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Dim 2 Juin - 21:42

35

Réalisant à quel point le prince semblait fort décontracté, Céryste ne prit pas la peine de forcer les choses. Après tout, c'était sa vie, c'était sa cité, s'il voulait tout risquer, ça ne tenait qu'à lui. Le magicien se ré-assit sur sa chaise, et fixa le prince. Un tempérament bien désobligeant qu'avait cet homme. De toute façon, Céryste n'aimait pas grand monde, et ce n'était pas un sale caractère qui pouvait empirer les choses.

"Ils sont bien curieux ici, allons nous asseoir à une table en retrait."

Et sans attendre la réponse du prince, Céryste se releva et se dirigea vers une table dans un coin de l'auberge, là où personne ne pourrait les entendre.

Lorsqu'ils furent à bonne distance du bar, et confortablement assis sur leurs chaises, Céryste regarda son nouveau compagnon.


"Alors, quelle est cette femme qui vous a envoyé me chercher? Je doute que Tiha Döle aurait lancé le prince dans un coupe-gorge. Vous êtes têtu. J'espère que vous ne ferez pas courir votre peuple à la mort. Je vous rappelle que les magiciens sont engagés à vos côtés dans ce combat. Et je me suis fait repéré quelques minutes avant votre arrivée.

Je suppose que vous êtes au courrant de ce carnage sur la place? Décidemment, nous n'avançons pas d'un pas. Vous avez de nouveaux plans d'attaque? Nous n'avons pas encore libéré toute notre puissance magique, mais nous ne pouvons pas risquer de saccager la cité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t725-ceryste-crisin-journal#3
Roderic Erédicte II

avatar

Sexe : Masculin
Age : 38

Vêtements : A l'accoutumée: Armure de plaques d'acier, ciselée et ornée de feuilles d'or. Le heaume, d'un style particulier est reconnaissable de très loin. Une cape de camocas vert couvre ses épaules.

En ce moment: Des habits usés et mal odorants. Pantalon, cape et chausses de lin de couleurs écru et brun.

Classe d'arme : Guerrier
Classe pro : Soldat

Réputation : 0


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Mar 4 Juin - 17:09

16


Le mage était visiblement détendu, cela pouvait pour une fois, leur permettre de discuter plus avant sur eux même. Se dévoiler un peu. La prise de la ville par la guilde, n'était pas si lointaine que cela. Pour le Prince, ils n'avaient jamais eu le temps de tomber les masques. Toujours était-il que lui aussi avait besoin de détente. Evidemment, rien ne le détournait de ce pourquoi il était venu. Et il gardait ses sens en éveil...

Il regarda Céryste se lever pour changer de table, prétextant la curiosité, pensant qu'il pourrait se soustraire aux oreilles d'éventuels professionnels du crime.


'Soit, je vous suis Sir Crisin." Il reprit son barda, prenant sa cape tel un prince. Chose qu'il ne pouvait masquer tant la gestuelle était naturelle. Mais il s'en aperçut tout de même, et stoppa son geste pour le rendre plus brutal, se dirigeant vers la table sur laquelle le choix du mage s'était porté.

Un fois installé, Roderic leva la main en direction de l'aubergiste tout en écoutant son compère de lutte.

"La même chose pour mon ami et moi, tavernier !"

Il sourit alors au mage d'un air amusé alors qu'il terminait son monologue.

"Responsabilité, n'est pas trou au fond d'une grotte. Nous ne sommes pas heureux mon cher, alors ne restons pas caché pour vivre. C'est bien Dame Döle qui vous cherche. Et j'aime ne pas envoyer inutilement des hommes au casse pipe pour récupérer une personne prenant risque de mener sa faction à perdre aussi son chef. Vous êtes aussi important que je puis l'être mon ami. Qui n'est pas repérable en ses lieux, n'est-ce pas?"

Lui, avait le dos au mur, avec une vue imprenable sur la salle.

"Le carnage de la place? Oui, je suis au courant, je pense qu'il va nous falloir en effet réviser notre copie. La magie est un outil, une arme, jamais elle ne remplacera votre intellect. Je suis sur que vous êtes conscient que même une faible magie usée à bon escient peu donner l'avantage.
En ce qui concerne mes plans, oui j'en ai déjà un à mettre à exécution, c'est entre autre pour cela que je suis ici."

Il se leva alors doucement, regardant l'ensemble des personnes présentes dans la salle, et glissa doucement à l'oreille du mage:

"Ce dont nous manquons, c'est d'alliés."

Puis il reprit de sa voix plus claire, ajoutant un ton de dégoût à celle-ci :

"Oui! Nous sommes tous au courant que la guilde vient de prendre une place et des vies qui ne lui appartenait pas! Comment ont-ils pu oser se tailler la part belle dans ses quartiers? Qui nous protègent donc ici? Si j'avais au moins l'un des chefs du coin, je lui dirait moi comment les foutre dehors ces fumiers!"

Oh oui, pensât-il, cela va fouetter le sang que tout cela, mais jusque là, là où la résistance n'avait pas fauté, c'était bien en respectant ces quartiers-ci de la cité.
L'ennemi avait avancé un pion, c'était à leur tour de jouer.

Il leva alors sa première chope, criant vengeance, avant de se rasseoir. Là, lui et le mage, pour être repérés, ils le seraient bel et bien. Mais pas pour rien...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t828-5-roderic-eredicte-ii#40
Céryste Crisin

avatar

Sexe : Masculin
Age : 33 ans

Vêtements : Un large pantalon de lin brun, et un haut un peu plus foncé, à boutons pour le haut de l'habit, presque doré et disposant d'un capuchon.

Classe d'arme : Magicien
Classe pro : Alchimiste

Réputation : 1


MessageSujet: Re: La Salle [C]   Dim 9 Juin - 13:51

36

Le prince Rodéric commanda une bierre pour Crisin, qui n'avait vraiment pas le coeur à boire. L'alcool avait déjà le don de l'endormir, sans compter la fatigue qu'il commençait à peu à peu oublier. Mais il disait rarement non lorsque, dans un tel contexte, on lui offrait un petit quelque chose à boire ou à grignoter. Et puis, après tout, il avait besoin de dormir.

"Je ne suis pas un chef Rodéric. Simplement le directeur d'une structure dont beaucoup de jeunes ont besoin, et où beaucoup de mages viennent enseigner et développer leur compétences. Nous ne sommes là que parce que les magiciens sont chassé par la Guilde Noire, et je fais en sorte que mes élèves ne se fassent pas tuer inutilement. Dans tous les cas, je suis venu ici pour une raison, bien qu'apparemment, je me sois fais laché par l'un de mes confrères."

Céryste se tut lorsque la serveuse leurs amena leurs bierre. Il hocha la tête en guise de remerciement, et leva son verre à Roderic.

"A la mort de la Guilde.", lança-t-il à voix basse. Et il prit une rasade de bierre qu'il savoura, même s'il n'avait pas un grand amour pour cette boisson.

Après un bref discours que fit Roderic sur le magie et l'intellect, celui-ci commença à élever la voix, ce qui prit Céryste de cours. Mais n'était-il pas fou? Les regards se tournèrent vers eux. C'était une situation qui pouvaient leur porter bien du tort, pourquoi donc le prince se comportait de la sorte? Etait-il inconscient? Attirer l'attention, pour des personnes de leur rang, était plus que dangeureux. Mais le directeur d'Erentis ne pouvait plus faire grand chose. Il laissa le prince crier ses accusations, laissant échapper un soupir, et se préparant à subir quelques agressions de partisans de la Guilde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bruleciel.forumplatinum.com/t725-ceryste-crisin-journal#3
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Salle [C]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle [C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Brûleciel :: L'Auberge du Dragon Noir-
Sauter vers: